Dans les yeux de Designers Mode au féminin  Catherine Ormen

Historienne de la mode et commissaire indépendante

La mémoire, les rencontres et la transmission l’animent, Catherine Ormen en a fait le cœur de sa palette de métiers. Au quotidien, elle joue divers rôles, parfois peu connus, tous plus passionnants les uns que les autres.

Il y a,

  • l’historienne de la mode : on peut dire que cette passionnée est à elle seule la bible de la mode, elle en connaît l’histoire, les évolutions des tendances, les courants, les créateurs mais aussi les racines culturelles et les influences sociales.
  • la consultante d’un nouveau genre : elle conseille les entreprises dans l’organisation de leurs ressources et leur mémoire. Selon elle, l’utilisation du passé, de l’histoire-même de l’entreprise est indispensable pour son devenir et dans ses choix. Une mission vaste et passionnante.
  • l’enseignante, elle consacre une partie de son temps à transmettre sa propre mémoire, « c’est une autre forme de médiation de l’histoire de la mode et pas la moins intéressante », confie t-elle.
  • la commissaire indépendante : elle imagine et organise des expositions en lien avec la mode. Cette activité la sensibilise à de nouvelles problématiques, telles que la communication et l’approche de publics nouveaux.
  • l‘auteur de plusieurs ouvrages comme Modes XIX-XXe siècles et de l’Album de famille, almanach des modes (Hazan), d’une Histoire de la Lingerie publiée avec Chantal Thomas (Editions Perrin), ainsi que de nombreux catalogues d’expositions.

Catherine Ormen voue un attachement particulier à Marseille, il faut dire qu’elle était aux origines du Musée de la mode de Marseille, elle en a été le premier conservateur en 1988. La volonté de Maryline Bellieud-Vigouroux, Conseiller Extérieur et Mécénat auprès du Président de la MMMM, était de doter Marseille d’un musée de la Mode, une première pour la ville.

Après une année de Science Po, Catherine Ormen s’est orientée vers ce qu’elle aimait : l’art et la mode. Elle a suivi l’Ecole du Louvre, y a obtenu un diplôme de muséologie. En parallèle, elle a suivi les cours du Studio Berçot (école de stylisme). Puis elle a passé le concours de l’Ecole du Patrimoine.

www.catherineormen.fr